The_Spoils-Intro

 

Dernière Mise à Jour le 20 Avril 2015

 

Amis Spoilers, bonjour !

Que vous ayez déjà jouer à The Spoils ou un autre jeux de cartes du même « genre » (Magic, Pokemon, Yu-Gi-Oh, etc), il est utile de connaître le déroulement, les règles et les astuces des différents formats de jeux proposés. The Spoils propose 2 types de formats : le Construit et le Limité (scindé en Draft et Scellé). Bien que vous soyez libre d’aborder The Spoils comme vous le souhaitez, les tournois ou autres événements officiels imposent tout de même des règles. Au travers de cet article, nous vous proposons de passer en revue les différents formats et vous donner quelques astuces sommaires.

Règles Universelles de base

Avant d’aborder les différents formats proposés par The Spoils, il existe quelques règles universelles et donc communes à chaque format :

  • Il n’y a aucune limitation du nombre de cartes dans un deck
  • Votre deck doit contenir un nombre de cartes minimales, différent selon le format
  • La carte de Faction ne compte pas dans le nombre de cartes du deck
  • Votre carte de Faction et les 2 ressources de départ seront posées sur la table (on ne les mélange surtout pas dans le deck)
  • Vous pouvez inclure autant de Staple Resource que vous le souhaitez. Leur nombre de copies n’est pas limité dans un deck
  • Pour rappel, il n’y a pas de limite de taille de main dans The Spoils

 

The_Spoils-Super_Shiny

 

Le Format Construit
  • Nombre de cartes minimum dans le deck : 75 cartes (ressources incluses)
  • Nombre de copies maximum d’une carte : 4 du même nom
  • Cartes interdites : Emergency Obfuscation en Format CHRONICLES // Recollection Bazaar et Research Investment en Format CURRENT
  • “Matériel” requis : Une collection personnelle de cartes par exemple

Le format Construit porte parfaitement son nom puisqu’il vous propose de constituer un deck de 75 cartes minimum avec votre collection personnelle, celle d’un ami, etc. A partir de là, libre à vous de construire un deck de votre cru : mono-trade, bi-trade, autres. A vous de choisir ce qui convient le mieux tout en sachant qu’il est possible de jouer avec toutes les extensions de The Spoils et les mixer entre-elles. Actuellement, The Spoils propose quand même une distinction entre :

  • le Construit CHRONICLES : construction d’un deck avec l’ensemble des éditions du jeu sorties à ce jour
  • le Construit CURRENT : construction d’un deck avec les éditions 2nd Edition, SEED III : Fall of Marmothoa, Shade of the Devoured Emperor et Holy Heist
  • le Construit BLOC « UNLIKELY HEROES » : construction d’un deck avec les éditions Shade of the Devoured Emperor et Holy Heist

 

The_Spoils-Witty_Worm*Savoir où chercher : Pour un début de construction, il est préférable de se concentrer sur des extensions plus « actuelles ». A l’heure où j’écris cet article, le format BLOC « UNLIKELY HEROES » sera peut-être plus adapté à vos premiers désirs de construction puisqu’il limitera vos recherches à 270 cartes. Partir en mono-trade ne vous ouvrira pas toujours les portes de la gloire mais sera parfait pour apprendre à connaître les faiblesses de chaque trade.

 

 

 

The_Spoils-Notion_Sickness*L’idée de départ : Avant de construire un deck (ou en le construisant), il est de rigueur de partir du postulat suivant : quelle est l’idée du deck ? / quel est le but de mon deck ? A titre d’exemple, si votre deck est basé sur la défausse, évitez de partir dans tous les sens en y ajoutant de la meule, de l’aggro, j’en passe et des meilleures. Ne pas respecter votre idée d’origine vous conduira vers un deck qui ne fonctionnera certainement pas. En somme, construisez votre jeu à partir d’une idée et ne vous en écartez pas en cours de route.

 

The_Spoils-Voidal_Trinket*Les interactions et synergies du deck : Une fois votre idée en place, tentez de trouver les cartes en symbiose ou encore les interactions possibles entre-elles. Les synergies et les petits combos utiles sont souvent les bienvenues pour faire tourner correctement votre deck. A l’inverse, gardez tout de même d’autres solutions que les combos. En effet, si votre construction ne fonctionne qu’avec une seule combinaison, c’est la porte ouverte à votre défaite si celle-ci ne sort pas durant votre partie ou que votre adversaire y met fin.

 

The_Spoils-Heist_Planner*Le ratio entre les cartes : Même si cela demande souvent des sacrifices, essayez de vous fixer un ratio entre les characters, les tactics, les items voire même les locations. Il faut forcément avoir de quoi faire baisser l’influence de la Faction adverse par le biais de characters. En complément, des cartes de « supports » vous seront utiles pour changer le cours d’une partie. Des effets / capacités comme, booster un character, en détruire un autre, casser des items, etc, sont des exemples concrets de ces fameux « supports ».

 

The_Spoils-Unimportant_Wizard

 

*Analyser votre deck : Connaître son deck c’est trouver des possibilités pour terrasser votre adversaire. En analysant votre construction, vous déterminerez rapidement vos forces et vos faiblesses. Ceci étant fait, vérifiez que vous avez majoritairement des solutions à toutes les menaces possibles (en vérifiant notamment l’idée de ratio citée ci-dessus). Aucun deck n’est infaillible, certains types de jeux sont tout simplement plus sensibles ou meilleures faces à certaines Trades. A vous de tirer profit de tout cela en analysant votre deck.

 

The_Spoils-Pony_Slaystation* Tester votre jeu : Si vous en avez l’occasion, testez votre jeu au cours de quelques parties. Premièrement vous apprendrez à le piloter correctement ou du moins de la façon qui vous convient. Deuxièmement, cela vous permettra d’affiner votre deck et par conséquent de changer des cartes obsolètes par d’autres plus représentatives de votre idée ou de votre manière de jouer.

 

Avec ces petites astuces en tête, vous êtes globalement prêt à construire de vos petites mains le deck qui vous correspond. Pensez avant tout à jouer quelque chose qui vous fait plaisir même si votre jeu semble moins compétitif que d’autres. Pour finir sur le Construit, un deck qui ne fonctionne pas n’est pas synonyme de deck mort ! Il y a fort à parier que des petits réglages viendront changer la donne.

 

Le Format Limité : le Scellé et le Draft
  • Nombre de cartes minimum dans le deck : 45 cartes (ressources incluses)
  • Nombre de copies maximum d’une carte : Pas de maximum
  • Cartes interdites : Aucune carte interdite
  • “Matériel” requis : 6 boosters pour le Scellé et 3 boosters pour le Draft

Le Scellé et le Draft correspondent aux deux possibilités du format Limité. Exception faites des ressources et d’une Faction, si vous en possédez, il est formellement interdit de rapporter des cartes de votre collection. En effet, tout se passe sur le lieu de l’événement.

Dans un Scellé, chaque participant va ouvrir 6 boosters et se constituer un deck de 45 cartes minimum. Pour faire simple, vous allez devoir œuvrer avec les cartes que vous avez récupérées, et cela, pour le meilleure comme pour le pire. Il vous faudra donc faire des choix parmi 78 cartes et déterminer rapidement ce que vous comptez jouer.

 

The_Spoils-Sly_Bilker

 

Dans un Draft, chaque participant va recevoir 3 boosters. Vous allez ouvrir le premier booster, choisir une carte à l’intérieur et faire passer les cartes restantes à votre voisin de gauche. Chaque participant va donc recevoir le paquet restant de son voisin de droite et cela jusqu’à épuisement des cartes du booster. On applique ensuite la même méthode pour le deuxième booster mais en passant les cartes restantes à son voisin de droite. Pour le dernier booster, on repart dans le même sens qu’au début en donnant les cartes restantes à son voisin de gauche. Au final, vous aurez un pool de 39 cartes. A vous ensuite de constituer un deck de 45 cartes minimum.

Bien qu’il soit possible de faire du Scellé et Draft avec différentes extensions, la norme actuelle correspond :

  • En Scellé : 2 boosters de 2nd Edition, 2 boosters de Shade of the Devoured Emperor, 2 boosters d’Holy Heist
  • En Draft : 1 booster de 2nd Edition, 1 booster de Shade of the Devoured Emperor, 1 booster d’Holy Heist

Bien évidemment, qui dit futures extensions dit aussi changements à venir dans les boosters utilisés pour le Limité.

 

The_Spoils-Runic_Map*Prendre en compte le format : Le Limité n’a absolument rien à voir avec le Construit. N’ayant pas un pool de cartes défini à l’avance, votre stratégie de jeu va changer du tout au tout. N’oubliez pas que vous faites un jeu de 45 cartes en Limité et non de 75 cartes comme en Construit. Certaines cartes ont peu d’intérêt en Construit mais trouvent un réel intérêt en Limité. Cette notion n’est jamais à négliger. En Draft, essayez de ne pas oublier ce que vous avez pu voir passer dans les boosters même si vous avez fait l’impasse sur énormément de cartes. Cela vous sera utile dans vos choix lors du Draft mais aussi pour la construction avant les rondes de jeu. En Scellé, la part de chance est, à mes yeux, plus importante. Il n’est pas impossible que vos adversaires soient mieux lotis que vous lors de l’ouverture des boosters.

 

The_Spoils-Warlord_Faction*Faire des choix et ne rien s’imposer : En Limité, votre première erreur serait de vous imposer une Trade. A titre d’exemple, ne démarrez jamais en vous disant : « je veux jouer Rogue ». En Draft cela peut avoir des conséquences désastreuses si vos voisins semblent avoir fait les mêmes choix que les vôtres en terme de Trade. Si votre pool final est constitué de cartes inutiles ou à l’utilité limitée à cause de votre obsession pour une Trade, vous risquez de passer un mauvais moment lors des affrontements… Partant de ce principe, vous pouvez changer de Trade en cours de route (pas trop tard non plus) afin d’optimiser votre pool final. Ne négligez pas non plus les « counter pick », c’est-à-dire de choisir une carte, non pas pour l’inclure dans votre deck, mais, pour ne pas la voir dans le deck d’un autre. En Scellé, la même obsession pour une Trade peut avoir des répercussions dramatiques. Il arrive bien souvent de vouloir jouer une Trade et de n’avoir rien d’intéressant dans celle-ci. Dans ce cas précis, réfléchissez bien et partez sur des Trade jouables.

 

The_Spoils-Harbinger_of_Anguish*Le coût et le threshold des cartes : Le coût numérique et le threshold des cartes tiennent une part encore plus importante en Limité. Il faut tenter de faire une évaluation des cartes afin de déterminer l’efficacité de chacune d’elles. Cette notion peut bien évidemment évoluer selon votre style de jeu. Définissez, pour un coût similaire, de la carte A ou B laquelle est la plus efficace. Cette définition des cartes est aussi applicable pour le type de cartes (ex : ce character est-il plus « important » que cette tactic ?). Enfin, prenez en compte le threshold de vos cartes. Un threshold trop important pourra ruiner la qualité de sortie de votre deck. On ne le répétera jamais assez : votre stratégie n’est pas la même qu’en Construit.

 

The_Spoils-Mr_Fetch*La synergie et les cartes situationnelles : En Construit, il est bien évidemment préférable d’inclure des cartes avec des synergies et des interactions entre-elles. En Limité, vous devez faire très attention à l’idée suivante : « avec ces 2 cartes, j’ai un combo dévastateur !». S’autoriser des combos est complètement logique et utile mais offrez vous des portes de sorties et ne basez pas tout votre Limité sur une simple synergie. Tentez d’inclure des cartes avec des synergies si vous en possédez un nombre de copies satisfaisant et que vos interactions risquent de fonctionner réellement. Dans le cas inverse, partez sur une autre idée ou préférez d’autres cartes plus utiles. Il en va de même pour des cartes ayant des capacités et des effets très situationnels. Trouver le but de votre deck et imaginer celui de vos adversaires vous aidera bien souvent à choisir les bonnes cartes et à mettre de côté celles trop situationnelles.

 

Au final, ces petites astuces du format Limité, vous aideront à ne pas partir, dès le départ, dans toutes les directions et avec des handicaps. Vous découvrirez très vite que la courbe d’apprentissage du format est exceptionnelle ! D’un côté, le Limité est avant tout un format vous permettant de jouer sans avoir de cartes au préalable ce qui est en soi idéal pour les nouveaux joueurs. D’au autre côté, c’est un format différent, amusant et proposant, pour le Draft,énormément d’interactions autour de la table.

 

Un dernier verre pour la route

Histoire de ne pas vous laisser sur le carreau, nous nous permettons d’ajouter quelques petites notions à prendre en compte aussi bien Construit qu’en Limité :

  • Pensez à lire des articles sur les Trade, les aides de jeux, le deck building, etc. Cela permet de se donner idées et d’appréhender The Spoils, et les cartes qui composent le jeu, de manières différentes.
  • Essayez, en Develop Rule, de poser des ressources jusqu’à en avoir au moins 6 sur la table. Commencer à piocher trop tôt est une erreur. Poser des ressources rapidement est bien souvent synonyme d’avantages face à votre adversaire mais aussi le meilleur moyen de trouver des solutions en piochant si vous n’avez rien d’autre à faire. Faire des sacrifices en posant des cartes de sa main injouables en ressource n’est pas inutile, loin de là ! De plus, cela vous apprendra à faire des choix.
  • Apprenez à gérer correctement vos ressources. Cela passe aussi bien par le choix des ressources de départ, que par l’utilisation de celles-ci durant les phases de jeu. Optimiser ses ressources est une règle fondamentale !
  • Ne négligez jamais votre mulligan. En Construit, vous vous ferez vite à l’idée correspondante à une bonne main de départ. En Limité, le choix peut être plus cornélien. Il est de bon usage de ne garder que les cartes jouables rapidement à partir de votre main. Des cartes permettant de remélanger votre deck influenceront forcément votre mulligan !

 

The_Spoils-Burly_Assailment

 

  • La connaissance des Trade et des cartesde The Spoils vous permettra d’analyser plus facilement des situations envisageables au cours d’une partie. On ne peut pas tout prévoir mais inutile de foncer tête baissée et sans réfléchir dans certaines situations. A titre d’exemple, si votre adversaire joue Rogue et qu’il a gardé des ressources, il y a fort à parier qu’il cherche le moment opportun pour vous sortir un « truc » sale !
  • Le but de The Spoils n’est pas de se débarrasser absolument de ses cartes en main. A vous d’élaborer une stratégie et de choisir le bon moment pour jouer vos cartes. Bien souvent, ne pas jouer de cartes durant son tour n’est pas synonyme d’un manque d’assurance mais plutôt d’une bonne maîtrise du board.
  • Encaisser et perdre de l’influence n’est pas une défaite en soi. Tant que votre influence n’est pas tombée à 0, une partie n’est pas terminée ! The Spoils offre de belles occasions de se relever d’un début de partie douteux et les retournements de situations sont légions.
  • Tentez de construire un deck « complet ». Suivre un ratio et s’y tenir reste une excellente solution.

En espérant que cet article vous aidera sur vos premières parties, n’hésitez pas à développer vous-même vos propres stratégies et essayer les différents formats de jeux que propose The Spoils. Et surtout, amusez-vous !

 

The_Spoils-Desserted_Island

 

Rappel des Formats de jeux en Construit :

  • CHRONICLES : Toutes les éditions sorties à ce jour (anciennement OPEN)
  • CURRENT : 2nd Edition + Seed III : Fall of Marmothoa + Shade of the Devoured Emperor + Holy Heist (anciennement SHECOND : 2nd Edition + Shade of the Devoured Emperor)
  • BLOC « UNLIKELY HEROES » : Shade of the Devoured Emperor + Holy Heist

 

Liens Utiles en anglais :

 

Liens Utiles en français :