the spoils banner

 

Amis Spoilers, bonjour !

 

Après 6 tournois de Fall League, le 6 décembre 2014 s’est tenue la finale de ce championnat : La Fall League Championship Ludiworld. 10 Joueurs se sont affrontés, avec des decks parfois diamétralement opposés, dans l’espoir de gagner les merveilleux lots concoctés par l’équipe d’Arcane Tinmen (t-shirt, tapis de jeux, cartes promotionnelles, etc.). Nous vous proposons aujourd’hui un petit retour sur cette finale pour que vous puissiez vous faire une idée.

IMG_7076 IMG_7077 IMG_7082

 

Le choix du format

 

2nd_editionPlusieurs formats étaient proposés par Arcane Tinmen afin de concourir à la Fall League. Même si partir des decks préconstruits de la Basic Box of Awesomeness semblait prometteur, nous avons opté pour le format Scellé Shecond (3 boosters de 2nd Edition + 3 boosters de Shade of the Devoured Emperor) tout en ayant la possibilité d’agrémenter notre deck de 2 boosters par rencontre. Si notre niveau de mathématiques est toujours aussi bon, cela équivaut à 18 boosters ouverts au total. Par habitude au format Shecond (contraction des 2 éditions précédemment citées), nous avons délibérément écarté la possibilité d’inclure des cartes de l’extension Seed 3 de notre ligue.

 

La ligue en quelques mots…

 

Le système de ligue part d’un principe assez simple : se retrouver le plus souvent possible afin de s’affronter avec des decks qui, au fil du temps, pourront et vont logiquement s’améliorer. En d’autres termes, vous allez devoir composer avec ce qui vous tombe sous la main, que ce soit pour le meilleur ou le pire… C’est parfois déstabilisant de voir que l’on prend une claque sur une session par manque de choix, à cause d’une construction de deck bancale ou encore des adversaires bien mieux lotis que vous à un « moment T ». À côté de ces instants sombres, il subsiste, fort heureusement, des moments jouissifs. L’ouverture de vos boosters à chaque session vous permet en effet d’améliorer votre deck ou encore changer de tactique face à des decks vous ayant posé des difficultés au cours des semaines précédentes. Chaque rencontre est un nouveau départ et demande bien souvent de revoir sa façon de jouer. Le « héros » d’une semaine peut à tout instant devenir la risée du groupe la semaine suivante.

 De notre côté, nous avons fait face à tout ce qui est décrit au-dessus. Au choix, nous avions des joueurs constants dans leur performance, d’autres en chute libre à mesure que la ligue avançait et enfin ceux pour qui toute nouvelle session constituait un pas de plus vers le chemin de la lumière sacrée.

 Cheats Mcgullicutty

Du point de vue des Trades, tout a été plus ou moins représenté. Mention spéciale tout de même aux vilains Arcanist et leur système de covert qui a parfois fait perdre des parties en 5-6 tours par manque de removal du côté adverse. Voici donc un petit best of par trade :

 

obsessionArcanist : Tous les characters covert (Sneaking Spitspider, Deceptive Muddler, Kinky Asp, etc) en ont fait pleurer plus d’un. Il en va de même pour les tactics comme Forget ou Stolen Inspiration qui, sorties au bon moment, viendront créer la surprise.

GreedBankers : Des characters comme Dandy Day-Trader ont permis de temporiser le jeu par leur très bon aspect défensif. L’item Brummagem Jewelry a créé de sérieux trous dans l’attaque/défense adverse. Rendons aussi ses lettres de noblesse à la tactic Limited Liability qui sauva bien des parties.

ElitismGearsmith : La force d’un Micromajig Shipping Container pour sa brutalité et son effet ou encore l’efficacité d’un Topplemajig pour prendre l’ascendant niveau speed n’est plus à démontrer. Côté items, on apprécie toujours autant Luteoderm Prototype pour tutorer une très bonne carte au moment opportun, mais aussi le bon vieux Jacque’s Trap pour obliger l’adversaire à sacrifier un attaquant.

DeceptionRogue : Rien de révolutionnaire chez les Rogue. Le speed 4 ou 5 reste une plaie à gérer au niveau des characters et cette trade bénéficie d’excellents removal (Snake Eyes, Scrag, Impeccable Timing) pour faire du ménage sur le board.

RageWarlord : La force brute toujours au rendez-vous avec tout de même une pointe de finesse et de subtilité sur un combo. Notre champion, rikard, perdra 18 points d’influence sur une seule attaque avec un Berserker Corps drogué aux tokens, Dragon Juice et Penetrate. Un coup magistral !

 

Top Decks

Deck de Rikard (1er de la finale)

Micromajig Shipping Container.full– Ressources (14) :

  • 2 Elitism (Starting)
  • 12 Obssession

– Characters (18) :

  • 1 700160x 31f
  • 1 Deceptive Muddler
  • 1 Kinky Asp
  • 1 Lugubrian Poacher
  • 1 Manifold Quasi-Modal Steamwork
  • 1 Micromajig Shipping Container
  • 1 Ominous Oozling
  • 1 Quotidian Ejector
  • 1 Rummaging Millipede
  • 1 Securitymajig
  • 1 Senior Research Assistant
  • 1 Servile Centipede
  • 1 5n4p
  • 1 Sneaking Spitspider
  • 1 Stuttershy
  • 3 Topplemajig

Tactics (7) :

  • 1 Air Travel
  • 1 Exploding Sock Puppet
  • 1 Forget
  • 2 Industrious Usage
  • 1 1337!
  • 1 Unrelenting Ridicule

– Items (6) :

  • 1 Heavy Plating
  • 2 Jacque’s Trap
  • 1 Lugubrian Finger Trap
  • 1 Luteoderm Prototype
  • 1 Mittens of Muffled Thought

Le deck de rikard est un deck contrôle Gearsmith / Arcanist classique. Le but est de gérer le board adverse avec les items et les gros characters Gearsmith et de finir le travail en covert. Finalement, il n’y a rien de plus à dire si ce n’est que ce type de deck est simple, mais toujours aussi efficace.

Deck de E10 (2nd de la finale)

Brummagem Jewelry.full– Ressources (16) :

  • 8 Deception (1 Starting)
  • 8 Greed (1 Starting)

– Characters (20) :

  • 1 Beatrix Winterbottom
  • 3 Bipolar Sarcophyle
  • 2 Dandy Day-Trader
  • 3 Dock Sentinel
  • 1 Embezzling Bookkeeper
  • 1 Entrancing Harlot
  • 1 Erotic Assassin
  • 1 Hasty Sarcophyle
  • 1 Mafia Lawyer
  • 1 Mau Strategist
  • 1 Overinsured Figurehead
  • 1 Pettifrogger
  • 1 Tad Disingenuous
  • 1 Union Leader
  • 1 Wild Boars

Tactics (10) :

  • 1 Ambuscade
  • 1 Anesthetizing Opulence
  • 2 Impeccable Timing
  • 2 Limited Liability
  • 1 Orgy Den Smoke Out
  • 1 Rapine
  • 1 Red Tape
  • 1 Snake Eyes

– Items (4) :

  • 2 Brummagem Jewelry
  • 1 Poisoned Blade
  • 1 Smear Campaign

– Locations (3) :

  • 1 Clandestine Resort
  • 2 Underhanded Hang-Out

Même si le deck contient 53 cartes, ce qui est en parfait contraste par rapport aux decks du top 4, il est diablement efficace. L’idée est de paralyser des characters gênants avec les items et se débarrasser des autres avec des tactics que l’on trouve chez les Rogue. E10 effectue principalement des attaques avec des characters de speed différents afin de faire perdre massivement des points d’influence tout en vidant le board. Une attaque avec Hasty Sarcophyle + Dock Sentinel + Union Leader reste très compliquée à gérer…

Deck d’Abra (4e de la finale)

Stolen Inspiration.full– Ressources (18) :

  • 2 Greed (Starting)
  • 16 Obssession

– Characters (12) :

  • 1 Erotic Assassin
  • 1 Gargantuan Garbler
  • 3 Kinky Asp
  • 2 Lugubrian Poacher
  • 3 Ominous Oozling
  • 2 Quotidian Ejector

Tactics (16) :

  • 4 Anesthetizing Opulence
  • 1 Eccentric Inquisition
  • 2 Forget
  • 3 Limited Liability
  • 3 Postmortem Debenture
  • 2 Stolen Inspiration
  • 1 Unnatural Alteration

C’est ce qu’on peut appeler un deck très violent. Peu de characters ici, mais les ¾ ont covert et peuvent revenir en jeu avec Postmortem Debenture. La pression va être mise rapidement et l’adversaire va devoir jouer très vite de petits characters, car les tactics vont permettre de gérer le board (Anesthetizing Opulence, Forget, Stolen Inspiration) ou ralentir les attaques de l’opposant (Limited Liability). Pendant ce temps, le joueur adverse se fait pilonner à la covert… En bref, il y a des solutions pour tout et rapidement.

Que faut-il retenir ?

Majoritairement, cette Fall League apporte son lot de points positifs :

  • Cela reste une excellente occasion de découvrir The Spoils par le biais d’un format simple et attractif (que ce soit à partir d’un scellé ou encore de la BBOA).
  •  Les nouveaux joueurs ne sont en aucun cas pénalisés, bien au contraire. Les premières sessions de jeux vont paraître rudes, mais au fil des semaines, vous apprendrez à jouer votre deck. En effet, il est plus simple de se familiariser avec le jeu avec quelques changements de cartes çà et là que de se noyer dans un format construit qui demande de la réflexion en amont ou le draft qui peut parfois pénaliser les nouveaux joueurs vis-à-vis de la lecture et la compréhension des cartes.
  •  La ligue offre une belle perspective dans l’évolution des decks. L’agrandissement du pool de cartes est synonyme de parties intéressantes et vivantes.
  •  On éprouve une autre motivation à venir jouer, car la ligue fait office de championnat se jouant sur le long terme même si des points restent à améliorer pour proposer quelque chose de plus équilibré.

Pwny Bomb

Certains aspects peuvent être aussi améliorés ou modifiés à nos yeux :

  •  Même s’il n’y a aucune obligation de participer à tous les tournois au sein de la ligue, il peut être judicieux de proposer un système de ranking lors de la finale basé sur différents points : les performances à chaque tournoi, l’assiduité en participant à chaque session, etc. En supposant que le gagnant de la finale ne vient que pour cet évènement, il semble injustifié de ne pas gratifier les joueurs réguliers de points supplémentaires pour équilibrer le classement final. On se retrouverait ainsi dans un championnat se déroulant sur plusieurs parties, dont chacune à un impact sur la finale.
  •  Dans la même idée, des points supplémentaires ou du moins le calcul des points pourrait être optimisé selon la force de l’adversaire battu au sein du championnat et cela en plus du classement classique.
  •  Imposer un nombre de cartes obligatoires dans le deck au cours des rencontres permettrait un meilleur équilibre et une variation plus significative dans les decks/cartes jouées. Avec 234 cartes disponibles à la fin de notre ligue, un deck de 45 cartes réduit considérablement les gros changements ou les bouleversements majeurs.

 

A bientôt pour une prochaine Ligue !

Devastating Mockery

A propos de l'auteur

-Have Fun, Play Spoils- tout simplement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.