The_Spoils-Intro

Amis Spoilers, bonjour !

Alors qu’Holy Heist, la deuxième extension du bloc Unlikely Heroes, est sortie le 10 avril 2015, The Spoils nous gratifie déjà d’une d’une nouvelle surprise pour cette année 2015 ! Cette fois-ci, il aura fallu attendre, seulement, 4 mois et des brouettes pour voir arriver Seed Saga: The Descent of Gideon, un bloc unique de pas moins de 350 cartes. Que vous ayez raté ou non Seed et Seed 2, Seed Saga arrive à point nommée pour ceux désirant connaître The Spoils ou encore approfondir le jeu. Une fois de plus, Run4Games vous propose de poser les bases de Seed Saga avec quelques informations, deux previews et une surprise. Vous souhaitant par avance bonne lecture, suivez le guide !

The_Spoils-Seed_Saga_Logo

A quoi s’attendre ?

Réservez votre 22 août 2015 pour passer chez votre crémerie préférée car, c’est à cette date que Seed Saga: The Descent of Gideon pointera le bout de son groin. Si vous n’êtes pas familiers avec les extensions de The Spoils, Seed Saga est une réédition, ou plutôt une compilation, de Seed: Children of the Lingamorph et Seed 2: Gloamspike’s Revenge. Les dites extensions frôlant le néant en terme de disponibilité, The Spoils se devait de donner à nouveau la possibilité aux joueurs de tâter les cartes du cycle Seed.

Seed Saga: The Descent of Gideon devrait donc convenir aux joueurs de la première heure comme aux petits nouveaux puisque l’extension contiendra 350 cartes dont certaines ont bénéficié de nouvelles illustrations. The Spoils nous promet aussi de nouvelles cartes afin de coller au mieux à l’épopée de Seed Saga.

Histoire de vous plonger dans le background du jeu, Seed Saga: The Descent of Gideon prend place 100 ans avant le bloc Unlikely Heroes et narre les origines du malveillant Emperor Barduse et du grand chevalier Gideon. Bien évidemment, je préfère vous la faire courte afin que vous puissiez apprécier vous-même l’histoire par la suite.

 The_Spoils-Seed_Saga_Emperor_Barduse

Pour résumer, Seed Saga: The Descent of Gideon c’est :

  • The_Spoils-Seed_Saga_Releaseune sortie le 22 août 2015
  • 350 cartes
  • 2 rares par boosters
  • 1 carte bonus par paquet
  • de nouvelles illustrations pour certaines cartes existantes
  • de nouvelles cartes par rapport à Seed 1 et Seed 2
  • des displays de 24 boosters pour la première fois ! (habituellement nous avons le droit à 12 boosters par displays)

Maintenant, vous n’avez plus qu’à prendre votre mal en patience et attendre sagement la fin août pour découvrir tout cela… A moins que nous parlions de quelques cartes exclusives ? A vous de voir…

Arcane Monkey Ritual

Arcane Monkey RitualPour les habitués du cycle Seed, Arcane Monkey Ritual ne sera pas sans vous rappeler deux cartes existantes portant les doux noms de : Arcane Research [Seed] et Ritual of the Double Monkey [Seed 2]. Pour votre information, Arcane Research fonctionnait merveilleusement bien en combo avec Manifest. En gros, vous bénéficiez de resources très rapidement et cela accélérait fortement le jeu pour un deck Arcanist. Concernant Ritual of the Double Monkey, avec une main de départ idéale, vous aviez la possibilité de faire discarder rapidement (idéalement en deux tours) 5 ou 6 cartes de la main de votre adversaire avec un Wanton Wizard des familles, un joli Crest of Obsession et le non moins célèbre Neurosis.

Tout cela c’était avant, car nul doute (à mes yeux) qu’Arcane Monkey Ritual, proposant un pot pourri des deux tactics précédentes, vient rééquilibrer le jeu et tend à faire disparaître les deux cartes citées de Seed Saga: The Descent of Gideon. Forcément Arcane Monkey Ritual devient moins abusives que les cartes d’origines mais un rééquilibrage ne fait jamais de mal quand on connaît la puissance des cartes du cycle Seed. En elle-même, la carte reste toujours intéressante avec la possibilité, si la carte est bien présente, de faire un mini « ramp » avec Manifest tout en ayant la possibilité de punir l’adversaire par la suite en le faisant discarder. Dans un deck purement Arcanist, la carte pourrait tenir une place de choix pour un jeu contrôle.

Banner of Avarice

Banner of AvariceQuand j’ai vu pour la première fois la Banner of Avarice, je fus soulagé. Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce qu’il est impossible que cet Item Universal cohabite avec les anciens Crests, objets presque indispensables d’un bon deck. En ne prenant que l’exemple du Crest of Greed, l’item coutait 0 à jouer, nous octroyait 2 thresholds supplémentaires en Greed et nous permettait de gagner 2 points d’influence à chaque fois qu’une carte fournissant du Greed rentrait en jeu. Bref, s’il n’y a pas d’abus là dedans, je ne m’y connais pas ^^. Les « Banner », en admettant que les Crests ont trouvé une place de choix dans une armoire poussiéreuse réservée au format de jeu Chronicles, sont bien plus équilibrés ! Voir trop à mon humble avis !

La Banner of Avarice coûte 2 à jouer et fournit uniquement un threshold Greed en plus. Petit extra important si l’on compare la Banner à un Crest, la nouvelle carte de Seed Saga n’est pas « Unique ». Vous pouvez donc assouvir vos besoins en threshold en ayant plusieurs Banner à la fois en jeu. Par contre l’effet d’entrée en jeu d’une carte fournissant du Greed reste limité. Payer 1 en plus pour donner +1 de Life à un character sur un tour n’est pas glorieux. Reste le fait de pouvoir dégager définitivement de la partie une carte se trouvant dans la discard adverse par exemple… Je reste sceptique.

La Banner of Avarice bénéficie aussi d’une habilité appelé « Burn It ». En payant 2 et en détruisant la bannière, vous piocherez 2 cartes. Dans le pire des cas et avec un rapide calcul, on se dit que pour un coût total de 4 on aura la possibilité de piocher 2 fois (contre un coût de 6 par le biais de la Faction). On a déjà vu des façons de piocher plus reluisantes dans The Spoils. Je ne regrette pas la disparition des Crests mais je reste frileux quant à l’utilisation des Banner en format construit par exemple. Personnellement je ressentirais plus le besoin de jouer cette Banner of Avarice en format limité et histoire de pouvoir piocher à moindre coût.

Nous avons donc fait le tour de ces 2 nouveaux spoilers de Seed Saga: The Descent of Gideon, exclusif à Run4Games. N’hésitez pas à jeter un œil aux cartes ci-dessous pour découvrir quelques nouveautés en terme de visuels ou de cartes afin de vous faire votre propre opinion. Ce qui est certain, c’est que The Spoils nous gâte une fois de plus par la qualité des dessins.

The_Spoils-A_Death_Fit_for_a_KingThe_Spoils-Gilda_Mother_of_GideonThe_Spoils-Because_God_Said_SoThe_Spoils-Gideons_LegacyThe_Spoils-3p1c_D00dm4k3rThe_Spoils-Ashara_Gideons_TwinThe_Spoils-Waylay_BladeThe_Spoils-Adriel_Supreme_General_of_the_Imperial_Army

 

 

 

 

 

Je vous laisse avec notre petite surprise qui j’espère vous plaira.

Interview de Ken Pilcher

Ken Pilcher, Lead Designer de The Spoils, a accepté de répondre brièvement à certaines de mes questions concernant, majoritairement, la sortie de Seed Saga: The Descent of Gideon. Je tiens à le remercier chaleureusement et me permets de vous retranscrire cette petite interview en français :

  • Poisoned : Bonjour Ken, peux-tu décrire ton métier et ce que tu fais pour The Spoils ?
  • Ken : Je suis Lead Designer (concepteur en Chef) / Directeur de la recherche et développement. Je décide de la direction que prennent les extensions en concevant les mécaniques, les règles, les thèmes et les outils avec lesquels les joueurs jouent et tentent d’abuser.

The_Spoils-Ken_Pilcher

 

  • Poisoned : Parlons de Seed Saga: The Descent of Gideon si tu le veux bien ? Peux-tu nous parler de l’histoire de Seed Saga ? Quand celle-ci a lieu dans le monde de Luridia ? Quels sont les principaux protagonistes ?
  • Ken : Nous publierons l’histoire de Seed et Seed Saga au fil du temps. Soyez à l’affût des bribes d’explications que vous trouverez dans les dessins, les textes d’ambiance, pendant les vidéos The Spoils Spotlight ou encore sur notre site web. Pour faire court, Seed parle de Gideon. QUI L’EUT CRU ?!
  • Poisoned : Quand avez-vous pris la décision de « réimprimer » Seed et Seed 2 ? Quelle était l’idée derrière cette réimpression ?
  • Ken : Nous avons su que nous voulions réimprimer Seed et Seed 2 lorsque nous nous sommes aperçus que les stocks diminuaient voire étaient en rupture. Nous voulions que tout le monde, anciens comme nouveaux joueurs, puisse jouer avec ces cartes. De plus, le bloc Unlikely Heroes a été designé pour être joué avec les cartes de Seed.
  • Poisoned : Doit-on considérer Seed Saga comme un nouveau « set » de base, un peu comme la 2nd Edition ?
  • Ken : Nous ne considérons pas Seed Saga, à proprement parlé, comme un « set de base » mais Seed Saga n’est pas non plus un bloc composé de 3 extensions (en faisant référence au bloc original SEED). Il est plus juste de dire que Seed Saga est un gros « set ». Une grosse extension pour faire simple.
  • Poisoned : Seed: Children of the Lingamorph et Seed 2: Gloamspike’s Revenge totalisent 330 cartes. Seed Saga: The Descent of Gideon contient 350 cartes. Est-ce qu’il y a de nouvelles cartes ? Des anciennes cartes ont-elles été enlevées ?
  • Ken : Il va y avoir de nouvelles cartes qui élargiront votre connaissance de l’histoire et des personnages de Seed et, en prime, donneront plus de profondeur au jeu et feront ressortir de nouveaux concepts. Par rapport aux cartes enlevées… Il y a quelques cartes de Seed et Seed 2 qui n’ont pas été épargnées. Au revoir Gilded Yurt.
  • Poisoned : Pourquoi as-tu décidé de créer de nouvelles cartes et d’en enlever certaines pour cette réimpression ?
  • Ken : Nous voulions en dire plus et approfondir l’histoire de Seed à travers les cartes, et aussi, ébranler la META actuelle. En effet, si nous sortons un nouveau produit, pourquoi ne pas y inclure des nouveautés ? Aussi bien, ces nouvelles cartes seront faciles à dénicher dans les boosters. Pourquoi avons-nous enlevé des choses ? Eh bien, pour être franc, certaines cartes ont disparu parce que nous avions besoin d’espace pour les nouvelles cartes. Pour d’autres, nous pensions qu’elles gâchaient le format de jeu ou qu’elles n’étaient pas conçues pour le côté amusant / ludique du jeu : Have Fun, play Spoils.
  • Poisoned : Seed Saga va inclure de nouveaux dessins pour des cartes existantes. Pourquoi avez-vous décidé de redesigner ces cartes ?
  • Ken : Pour certaines des mêmes raisons qui nous ont poussé à inclure de nouvelles cartes et simplement par pur plaisir de proposer de nouveaux dessins. Chacun de nous à ses images favorites et, en en créant de nouvelles, nous donnons la possibilité aux joueurs d’en aimer d’autres.

The_Spoils-Arrogance-SeedThe_Spoils-Arrogance-Seed_Saga

 

 

 

 

 

 

  • Poisoned : Même si nous sommes impatients de l’arrivée de Seed Saga, certains ont une réticence pour repasser à la caisse pour quelques nouvelles cartes et dessins. As-tu un mot à dire pour les motiver ?
  • Ken : Dans son ensemble, Seed Saga est un super produit ! 24 boosters par display, 14 cartes (à la place de 13). De plus la 14ème carte est garantie FOIL (un petit indice : il y a quelques Ultra Rares pour ceux qui aiment collectionner les cartes alternatives / full art !). De plus, le gameplay du format limité est génial. Soyez certain qu’en achetant des boosters, vous essayez aussi de jouer avec les cartes !! Pensez Draft, Draft, Draft !
  • Poisoned : Puisque Seed Saga est une grosse extension, prévoyez-vous des nouvelles boites de démarrage ou d’autres produits ? Si oui, peux-tu nous en dire plus ?
  • Ken : Nous travaillons sur des decks préconstruits de 75 cartes. Ils devraient arriver quelques temps après la sortie de Seed Saga.
  • Poisoned : Seed Saga est la première extension proposant des displays de 24 boosters. Pourquoi ?
  • Ken : Nous avons cherché la meilleure façon de représenter notre produit. Nous en sommes arrivés à la conclusion qu’une plus grosse boîte nous permettait de le faire. Nous souhaitions aussi nous rapprocher des standards de l’industrie du CCG.
  • Poisoned : Le futur format Limité sera t-il uniquement composé de boosters de Seed Saga ?
  • Ken : C’est à la discrétion des joueurs et des organisateurs. Nous allons proposer des tournois qu’avec Seed Saga que ce soit en draft ou en scellé. Bien entendu, certains autres seront basés sur le bloc Unlikely Heroes / 2nd Edition.
  • Poisoned : Passons maintenant à des questions plus générales si tu le veux bien ? Comment choisissez-vous les dessinateurs et où les trouvez-vous ?
  • Ken : Nous travaillons avec des artistes partout dans le monde. Nous sommes toujours à l’affût dans les communautés artistiques pour de nouveaux collaborateurs capables de retranscrire notre vision du monde de The Spoils. Nous suivons certains sites, approchons des artistes que nous aimons et, parfois, postons des annonces et consultons les portfolios que nous recevons.
  • Poisoned : Quel est ton plus beau souvenir à propos de The Spoils ?
  • Ken : Mon moment préféré est de voir un nouveau joueur qui apprend à jouer, assis avec ses amis et là… tu les vois percuter quand ils s’aperçoivent d’un bon coup à faire en lisant une carte. Essentiellement, regarder un nouveau joueur tomber amoureux de The Spoils, c’est ça que j’aime !
  • Poisoned : Quel est l’avenir de The Spoils ? Nous parlons déjà d’Ungodly Mess, la dernière extension du bloc Unlikely Heroes. Peux-tu nous en dire plus ?
  • Ken : Ungodly Mess est sur le point d’être finalisée et nous avons juste quelques petites retouches à faire. Cette extension conclura le chapitre des 5 Blades, Gosche et du Stolen God. L’extension continue d’exploiter la mécanique du Volition tout en en amenant des nouvelles.
  • Poisoned : Je te remercie pour l’interview et du temps passé à me répondre ! En synthétisant, pourquoi jouer à The Spoils ?
  • Ken : The Spoils a une histoire fantastique et une communauté extraordinaire. Ce jeu pourrait se résumer à son exceptionnel profondeur et son côté stratégique, le tout, saupoudré d’un humour noir et satyrique dans un monde unique. Nous souhaitons vraiment que nos joueurs s’amusent et tombent amoureux du monde et du gameplay que nous avons créé. Je pense que tout cela se perçoit dans nos produits. N’oubliez pas, Have Fun, Play Spoils.

Merci à Ian Spiegel-Blum pour les previews, Ken Pilcher pour l’interview et Pinklizard pour son aide sur la traduction. Sans eux rien n’aurait été possible !

the-spoils-micromajig revolution

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.