the-spoils-banner

 

Amis Spoilers, bonjour !

 

Le temps passe et, peu à peu, The Spoils commence à prendre une place plus importante dans votre cœur. Vous vous sentez concernés par ce sentiment ? Vous êtes donc déjà conquis par The Spoils. L’article qui va suivre peut grandement vous intéresser quand même, mais il s’adressera avant tout à tous ceux qui hésitent encore à franchir le pas et démarrer l’aventure The Spoils. Vous ne savez toujours pas par où commencer ? Vous avez peur quand on vous cite les termes « TCG », « CCG », « jeu de cartes à collectionner » ? En commençant The Spoils, me sera-t-il encore possible de satisfaire mes besoins primaires ? Par le biais de ma vision personnelle, mais aussi celle de nombreux joueurs qui ne pourront qu’opiner du chef face à mes propos, je vous propose de découvrir l’envers du décor de ce jeu. En d’autres termes, on parlera forcément un peu de cartes, mais le but ultime ici sera de se concentrer sur les façons de commencer le jeu et d’assouvir sa passion selon son mode de consommation.

obsessionGreedElitismDeceptionRage

 

 

 

 

TCG / CCG / ETC

 

Bien que nous l’ayons évoqué maintes et maintes fois, The Spoils est un CCG ou TCG selon les sites ou les dénominations de chacun. En empruntant un raccourci, le jeu d’Arcane Tinmen est un « Magic » like. En gros, vous allez devoir acheter des boosters (paquets) de cartes dans lesquels la répartition de celles-ci sera aléatoire. 9 communes, 3 peu communes, 1 rare, voilà à quoi ressemble l’ouverture d’un booster de The Spoils. Sur le papier, cela vous parle déjà un peu plus et logiquement vous faites un parallèle avec le jeu Magic si vous êtes connaisseurs. En étant cohérent, vous faites aussi la même association concernant le budget que vous allez devoir allouer pour jouer… Ne vous arrêtez surtout pas là et lisez la suite, car le coût de The Spoils n’est en aucun cas celui de Magic. Pas d’inquiétude, nous reviendrons sur cette partie plus tard.

Arcanist FactionWarlord Faction

 

 

 

 

 

 

 

Au début, il y le comment (logique)…

Vous ne savez pas par où commencer afin de démarrer l’aventure The Spoils ? La réponse est pourtant simple et nous l’avons illustrée dans différents articles. Votre point de départ est ce qu’on appelle le « New Player Pack » ou encore « The Basic Box of Awesomeness ». Sous les traits d’une jolie boîte blanche ou noire, vous aurez tout le matériel nécessaire pour appréhender le jeu. Une règle, 5 decks pour découvrir les différentes trades du jeu et quelques petites cartes bonus bien alléchantes, vous êtes fin prêt et armés pour démarrer The Spoils. Cette première étape vous coûtera une vingtaine d’euros. On reste sur un rapport qualité/prix excellent quand on connaît le prix d’un jeu de société. De plus, vous aurez la possibilité d’aborder le jeu de différentes manières rien qu’avec cette petite boîte : petit jeu occasionnel, faire des démos à vos amis, mixer les différents decks afin de visualiser le jeu différemment. Les choix sont multiples et correspondront forcément à « votre » façon de consommer un simple jeu.

 

Liens utiles :

 bboa

Pour aller plus haut !!! Euh… plus loin !!!

 

Agrémenter sa boîte de démarrage est bien évidemment possible puisque nous parlons ici d’un CCG/TCG. Par contre, énormément de nouveaux joueurs se sentent toujours perdus lorsqu’ils veulent creuser un peu plus The Spoils. À l’heure où j’écris ces quelques lignes, les extensions du jeu sont peu nombreuses par rapport à d’autres jeux que l’on trouve sur le marché. N’hésitez pas, d’ailleurs, à jeter un œil sur l’article [The Spoils] Éditions et Formats pour vous faire votre propre idée.

Différentes routes s’offrent donc à vous pour pimenter vos parties et vos decks, tout en sachant que celles-ci mèneront toutes à Rome :

  • bboa_blanche The Basic Box of Awesomeness : Vous pouvez très bien acheter une seconde boîte de démarrage pour vous faire des decks plus aboutis et plus variés. De plus, c’est une très bonne occasion de mettre la main sur des ressources afin d’être définitivement tranquille. Tout ce que vous devez savoir sur ce kit de démarrage se trouve dans les articles consacrés à cette merveille. À noter que la boîte existe en blanc ou noir, mais le contenu est strictement identique.
  •  seed_competitionCompetition Pack Seed 1 : Ce petit pack de 10 euros est l’équivalent de 3 boosters Seed 1 avec 5 ressources en plus par trade, mais aussi des cartes de faction bien spécifiques. Une fois de plus, c’est une excellente occasion de récupérer des ressources supplémentaires, mais aussi de découvrir une partie du bloc SEED. Chacune des boîtes contient également un feuillet de règles histoire que la boucle soit bouclée. Il faut savoir que SEED 1 dispose de très bonnes cartes (notamment quelques cartes bien fumées en Warlord pour ne citer que cette trade).
  • seed3Seed 3 – Fall of Marmothoa : À l’inverse des autres produits de la gamme, cette extension est « fixée » (rien n’est aléatoire). Pour 15 euros vous avez 30 cartes jouables, des factions complètement loufoques et la possibilité de jouer en multijoueurs. Un bon compromis entre la découverte, la collection et le changement dans la façon d’aborder le jeu. À noter que cette petite boîte contient aussi des ressources de toute beauté ! Le graphisme est exactement le même que celles en version foil de la Basic Box of Awesomeness.
  • 2nd_edition2nd Edition : Cette extension est très certainement l’une des deux meilleures options pour agrémenter le jeu de départ. Elle est constituée de 300 cartes (100 communes / 100 peu communes / 100 rares) qui vous permettront d’aller au fil du temps vers le format construit. De plus, elle se combine très bien avec les cartes de Shade of the Devoured Emperor au niveau de l’équilibre des cartes et des jeux.
  • shade_boosterShade of the Devoured Emperor : Avec l’extension citée ci-dessus, vous êtes face à l’option B pour pimenter vos parties. Shade of the Devoured Emperor comprend 130 cartes (50 communes / 40 peu communes / 40 rares) qui auront la même utilité que celles de la 2nd Edition. Shade est la première extension du bloc qu’on appelle Unlikely Heroes.

 

Pour résumer, The Basic Box of Awesomeness, les Competition Pack Seed 1 ou encore Seed 3 sont des produits parfaits pour avoir plus de ressources ou encore découvrir le jeu autrement. De l’autre côté du miroir, 2nd Edition et Shade of the Devoured Emperor respecteront la règle du CCG/TCG, c’est-à-dire acheter une extension avec des boosters et des cartes aléatoires. Actuellement, ce sont les deux extensions les plus jouées pour les différents formats : draft, scellé, construit. Pour rappel, un display (12 boosters) coûte en moyenne 33 € et un booster unique 3,90 €. On est très loin d’une très grosse dépense mensuelle pour compléter sa collection ou aborder le jeu différemment.

 

Votre façon de consommer The Spoils

On aborde maintenant une facette du jeu qui peut paraître un peu rude ou épineuse : The Spoils va-t-il me coûter un bras ? Vais-je devoir arrêter toute activité pour me consacrer à celle-ci ? Je ne possède pas les réponses exactes à ces questions, mais je me permets au moins d’établir quelques profils de joueurs/collectionneurs pour que vous puissiez déterminer dans quelles « catégories » vous devez vous inscrire ^^ :

  • Rate Hike« Le joueur/collectionneur fou » : Bienvenue chez moi ! Frappez à ma porte et entrez ^^. Le jeu vous plaît tellement que vous souhaitez presque tout posséder. Pas d’illusions possibles, votre investissement c’est votre passion. Votre passion c’est The Spoils. Forcément, vouloir collectionner demande un certain budget, mais c’est votre décision. Acheter des goodies ou des promos, faire des tournois, posséder son playset (les cartes en 4 exemplaires), etc. cela demande un budget conséquent. En même temps, ce n’est pas une surprise et cela concerne tous les jeux de ce type. La bonne nouvelle avec The Spoils, c’est le nombre d’extensions et l’espacement des sorties. On est à des années lumières de Magic concernant les éditions (lisez l’article vous verrez) et on a bien souvent le droit à une sortie par an. Cela laisse tout de même le temps de se constituer une armée de cartes. Il y a des « drogues » plus coûteuses que The Spoils.
  • Invent« Le joueur sérieux et motivé » : Pas besoin de tout posséder, ce qui vous intéresse dans The Spoils c’est d’être un minimum compétitif et de dépenser sporadiquement quelques euros. Peu d’extensions est synonyme de coût plutôt raisonnable. Mensualisez vos dépenses (un petit display tous les mois par exemple), venez faire des tournois (c’est une excellente occasion d’augmenter son pool de cartes en jouant et de récupérer des cartes promotionnelles par exemple), jouez/dépensez en groupe (achetez des displays et organisez un draft/scellé avec des amis, le coût sera partagé et le fun présent). Il vaut mieux tenter un nouveau jeu peu convaincant tous les mois ou pimenter les parties d’un jeu qui vous plait ? À vous de répondre à cette question.
  • Sagacious Elf« Le joueur plus occasionnel » : The Spoils vous amuse, mais de façon moins régulière. Si vous avez fait le tour du kit de démarrage avec votre entourage, n’hésitez pas à varier les plaisirs pour une petite journée/soirée de jeux. L’idée d’un draft/scellé est excellente pour cette occasion. On part de quelques boosters/displays et on se fait des parties complètement différentes de la boîte de base. On est face à des achats moins « compulsifs » que dans le cas ci-dessus, mais vous pourrez vite changer d’avis pour passer au stade du « joueur motivé » (du moins je l’espère).
  • Obtuse Pipesmoker« Le joueur qui n’aime que très moyennement le jeu » : En tant que joueur conquis, cela me paraît étonnant de ne pas aller plus loin dans The Spoils, mais tous les goûts sont dans la nature. La « Basic Box of Awesomeness » sera votre unique outil de jeu pour vous amuser de temps en temps à la manière d’un jeu de société classique. On pourra passer par la phase « achat occasionnel » de quelques boosters ou autres produits pour changer un peu la routine. The Spoils vous servira plus comme un jeu à extension très minimaliste.

 

Les cas cités ci-dessus sont les plus fréquents et correspondront le plus souvent à votre façon de jouer. Libre à vous de trouver le juste milieu pour « consommer correctement ». Comme tout jeu, l’expérience The Spoils est unique et ce n’est pas moi qui vous dirai le contraire ^^.

 

FAQ

 

Je finirai cet article en proposant un petit Frequently Asked Questions ou foire aux questions pour les anglophobes :

 

  • En fait The Spoils c’est comme Magic, c’est le même jeu avec des cartes différentes ?

have_funOui et non. En effet, la base des mécaniques de The Spoils n’est pas sans rappeler le jeu de Monsieur Richard Garfield. Par contre, l’univers est bien différent, le nombre d’extensions moins important, il n’existe pas le côté « mana death » (j’ai pas de cartes je peux rien jouer alors que j’ai du mana). Si vous aimez Magic, venez tester The Spoils et vous verrez. Dans le cas inverse, il est possible (et fort à parier) que le système de jeu de The Spoils vous plaise quand même. J’en profite pour vous mettre un lien vers un très bon article de Mildiou, du site jeu joue donc jeu suis, comparant Magic à The Spoils.

 

  • The Spoils va-t-il me coûter les yeux de la tête ?

têteSi vous avez lu l’article, vous avez déjà votre réponse. Tout dépend de votre façon de consommer. Si vous vous investissez autant que pour un autre CCG/TCG, The Spoils n’est pas le plus onéreux du marché, loin de là. Si vous jouez à des jeux de société, prendre un kit de démarrage ne vous engage à rien ou presque. Si vous jouez à des jeux à extensions fixes, il ne faut pas oublier qu’un CCG/TCG c’est différent et que chaque jeu demande un investissement dépendant de vos envies. Sachez juste que pour 20 € vous pouvez découvrir The Spoils et à ce prix-là ce n’est pas cher payé à mes yeux. Si vous souhaitez dépenser vos deniers dans l’achat de cartes à l’unité pour vous constituer des decks, c’est tout à fait possible et moins onéreux que pour d’autres CCG/TCG (je ne cite plus d’exemple à ce stade, car tout le monde a compris). De mémoire une des cartes les plus chères coûte une vingtaine d’euros… Il ne faut pas oublier non plus qu’il est tout à fait possible de faire de très bons decks sans cartes rares. À mes yeux, vous pouvez faire un excellent jeu pour un prix oscillant entre 50 € et 80 €.

 

  • The Spoils est en anglais, une édition française est-elle prévue ?

Français-AnglaisUne traduction du jeu dans la langue de Molière n’est pas au programme malheureusement. Après, on ne sait pas de quoi sera fait demain ^^. Si vous ne comprenez pas un mot d’anglais, il est certain que la barrière de la langue sera très dure à franchir. Dans le cas contraire, les règles basiques sont assez simples et un glossaire explique l’ensemble des mots importants du jeu. Une fois que l’on a étudié un minimum tout ça, la compréhension des cartes devient fluide et il y a une communauté pour répondre à vos questions. On est plus souvent face à des interrogations sur des phases du jeu ou le timing des cartes que sur un problème de compréhension de la langue. L’anglais ne doit pas être un frein à votre premier achat, car il existe des jeux bien plus complexes à déchiffrer.

 

  • The Spoils me plaît, mais je ne trouve personne avec qui jouer ! Comment faire ?

micromajig_street_teamUn jeu a forcément un public visé. Il est certain qu’il est bien plus simple de trouver un joueur de jeux dits « apéro » ou de Monopoly que de The Spoils. Après, c’est aussi à vous, joueur motivé, de faire découvrir The Spoils à votre entourage. Afin de familiariser les gens au jeu, montrez-leur le kit de démarrage. Si le jeu plaît à votre groupe de joueurs, essayez d’organiser un draft/scellé ou même un tournoi afin d’avoir un pool de joueurs réguliers. Je vous conseille vivement d’étudier le programme Ambassadeurs de The Spoils qui permet de récompenser les motivés et de vous aider à trouver des joueurs. « Rome de s’est pas faite en un jour », une communauté respecte le même principe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.