Ca faisait longtemps que je n’avais pas écrit pour ce blog, et pour une fois l’occasion qui m’y amène n’est pas un compte-rendu de tournoi ou de voyage de 12 kilomètres de long (le compte-rendu, pas le voyage, suivez un peu !), même si je ne promets rien à l’heure actuelle si la longueur que cet article pourra atteindre !

Si je vous dis tournoi alternatifs, vous pensez directement à un tournoi durant lequel chacun doit porter des coiffures différentes, vous faites fausse route et je vous bifurque immédiatement sur l’émission Les Runs du Sharpshopping présentée par Christreina Nebula. Non, je vous plutôt vous parler de la routine (non breakée pour l’instant) adoptée sur la grid lyonnaise vis-à-vis des tournois réguliers.

En effet, tous les mois, j’organise deux tournois réguliers, un tournoi conventionnel avec des GNK à la clé et un tournoi avec des contraintes de deckbuilding ou de jeu sortant de l’ordinaire, les dits tournois alternatifs. Leur but principal est de créer d’autres occasions de regrouper la communauté lyonnaise et de s’amuser autrement que par le biais de decks meta ou compétitifs.

Le reste de cet article sera donc dédié à la description des différents formats alternatifs testés à Lyon, ainsi qu’à des suggestions d’amélioration issues du test en situation de la variante.

 

Screen Shot 2015-06-16 at 11.29.37

Les classiques

Tout le monde les connaît et en a déjà certainement essayé, il s’agit généralement des side events aux gros tournois :

Draft

Principe : Chaque joueur drafte 40 cartes Runner et Corpo par l’intermédiaire de paquets de 10 cartes issus des paquets de draft officiels ou bien ceux générés par l’application de Salem.

 

Highlander

Principe : Construction de deck normale, mais chaque carte ne doit être utilisée qu’en un seul exemplaire.

Remarques : Ce format a initialement été testé avec une influence double, ce qui est beaucoup trop et enlève beaucoup d’identité aux decks construits, il vaut mieux rester sur une utilisation standard de l’influence.

 

Passe ton deck

Principe : Construction de deck normale, mais chaque joueur va jouer un deck d’un autre joueur à chaque ronde.

Remarques :

– Essayer de s’arranger pour que chaque joueur ne joue pas son deck, ni contre et qu’il ne joue pas contre ou avec un deck qu’il a déjà joué auparavant, pour préserver la surprise pendant la partie.

– Privilégier la construction de decks à thème et originaux.

– Attribuer des points pour chaque victoire joueur et chaque victoire de deck.

 

Screen Shot 2015-06-16 at 11.30.29

 

Les sous-ensembles

Sans coreset

Principe : Construction de deck normale, mais avec l’interdiction d’utiliser des cartes issues du core set.

 

Mono-faction

Principe : Il n’est possible d’utiliser que des cartes issues de la faction de l’identité choisie, toutes les cartes neutres ou coûtant de l’influence sont interdites.

 

Deluxes only

Principe : Construction de deck normale, si ce n’est que le pool de cartes est limité à celles issues des Deluxes sorties.

Remarques :

– Il peut être amusant d’essayer de jouer avec les decks préconstruits des Deluxes (en corrigeant Titan et Valencia pour les rendre légaux)

 

Screen Shot 2015-06-16 at 11.35.13

 

Les originaux

Random

Principe : La génération des decks des joueurs est aléatoirement faite avec les « good decks » issus de ce site : http://stuhlman.net/netrunner_deckgen.html

Remarques :

– Faire générer les decks par un joueur « neutre » bien avant le tournoi.

– Autoriser le remplacement de quelques cartes de la liste par des cartes au choix des joueurs.

 

Carte imposée

Principe : A l’inscription au tournoi, chaque joueur se voit attribuer une carte Corpo et une carte Runner relativement peu jouée et doit construire ses decks autour de ces cartes imposées.

Remarques :

– Lister des cartes hors meta mais autour desquelles il reste possible de builder.

– Ne pas choisir des cartes fondamentalement mauvaises qui rendraient la construction de decks autour de celles-ci inintéressante.

 

Screen Shot 2015-06-16 at 11.36.56

 

Le futur

Arlequin

Principe : Lors de la construction des decks runners et corpo, vous choisissez à quelle faction appartient votre identité. Son pouvoir, son influence, sa taille minimale de deck (et son link) restent identiques à ceux de l’identité choisie, seule sa faction change.
Cela permettra par exemple de jouer une Kate Criminel ou un Replicating Perfection Weyland.

Remarques :

– Interdire Titan Transnational en NBN, ça semble beaucoup trop craqué !

 

Autres

Scellé, variantes de draft telles que Winston, Rochester et Tenchester, et bien plus dans la prochaine édition de cet article ! 😉

 

Et pour finir, en bonus pour ceux qui ont tout lu jusque là, voici une célèbre fable de Janus de la Fontaine :

 

La Corpo et le Runner (Janus de la Fontaine)

Maître Corpo, sur un serveur perché,

Tenait en son HQ un agenda.

Maître Runner, par le Legwork alléché,

Lança immédiatement un piratage :

« Hé ! bonjour, Monsieur de la Corpo.

Que votre ICE est jolie ! que votre upgrade est beau !

Sans jack out, si votre Viper

Se rapporte à votre Next Silver,

Vous êtes l’Adonis des hôtes de ces serveurs. »

A ces mots la Corpo ne se sent pas de rez ;

Et pour montrer sa belle main,

Elle ouvre large son HQ, laisse tomber son agenda.

Le Runner s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,

Apprenez que tout hacker

Vit aux dépens de celui qui le laisse accéder :

Cette leçon vaut bien un agenda, sans hésiter.  »

La Corpo, honteuse et confuse,

Jura, mais un peu tard, que le Runner brûlera.

Screen Shot 2015-06-16 at 11.32.40

A propos de l'auteur

Articles similaires

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.