Compte-rendu du National de Belgique 2014

Après l’effervescence du weekend précédent, on a enfin le temps de se reposer un peu et de repenser à ce qui vient de se passer.

 

Tout commence par la convention annuelle de notre club, Objectif Jeux, qui compte parmi ses membres la communauté liégeoise de Netrunner. Avec tous les jeudis soir au moins une dizaine de joueurs, on est assuré de pouvoir runner entre les ices et les bières qui vont avec! Les tournois locaux ont lieu une fois par mois à l’Autre Monde, notre boutique partenaire, et accueillent de plus en plus de joueurs, notamment par le fait que les « lîdjeûs » sont prêts eux-mêmes à se déplacer un peu partout dans le pays pour tenter de truster les tops grâce à la technique secrète du « Malentendu » (demandez à Darth Luke, il vous expliquera mieux que moi 😉 ).

 

La convention approchant et le succès d’Android Netrunner établi, Ivaar et moi pensons naturellement à organiser durant ce week end un tournoi de notre jeu de cartes préféré. Le président du club est d’accord, on discute de l’organisation et on opte pour un format classique, des rondes suisses avec max 32 joueurs, histoire d’éviter les tops. Pour les lots, on a plein d’idées : des tapis, parce que c’est toujours la classe quand on débarque en tournoi avec, des cartes alternatives officielles ou officieuses, parce que ça aussi c’est la classe, et bien d’autres choses encore. Histoire de prévoir à l’avance, on poste sur le forum une annonce pour l’évènement, avec la moitié des infos incomplètes à venir, et là… c’est la déferlante!

 

La discussion d’un national de Belgique allait déjà bon train, de nombreux joueurs regrettant qu’il n’y en avait pas, se demandant comment ça pourrait être organisé, etc. Tout à coup, on commence à parler de notre tournoi, genre projecteur de mirador braqué sur nous « eh, vous là-bas, vous voulez bien faire le national? ». En gros, la réponse fut « Euh… ok », voyant déjà l’ampleur de la tâche. Parce qu’il fallait être capable d’accueillir la masse de joueurs dans des conditions de jeu optimales, prévoir les lots, l’organisation, etc.

 

Je ne compte pas le nombre de mails échangés par Ivaar ou moi-même, à harceler FFG qui nous promettait un kit exprès pour l’évènement (on les remercie au passage d’ailleurs 🙂 ), à passer commande pour des goodies que tout le monde s’arracherait (merci à tapisdepoker pour leur rapidité, 20 tapis réalisés et livrés en 4 jours, moi je dis bravo :p, pareil pour azaogames et leurs cartes), et à essayer de faire le meilleur national belge possible, recrutant des gens pour aider (Klimero pour le superbe tapis, Dethvir pour la retouche des cartes, Hydro pour les caméras).

Finalement, après des semaines de stress intense pour moi (2 organisateurs pour chapeauter un évènement rassemblant les meilleurs joueurs de France, d’Allemagne, des Pays-Bas et de Belgique), le jour J arrive enfin. Les tables sont prêtes pour accueillir des parties soutenues, la bière est au frais pour Gnouff, j’ai reçu presque toutes les decklists, même celles des retardataires me l’envoyant à 6h du matin, on peut y aller! Les joueurs sont de bonne humeur, on retrouve des têtes connues, on parle franglais, on peut mettre des noms sur des visages, etc. Un bref rappel des consignes de tournoi, et la première ronde commence. Je suis déjà beaucoup plus détendu, voyant qu’on est dans un climat + bon enfant que sérieux, malgré les enjeux.

 

Durant les rondes, pas le temps de trop m’attarder sur chaque partie, je dois à la fois être dispo pour les questions de règles (heureusement peu nombreuses en début de journée, plus quand la fatigue des joueurs se fait sentir) et pour faire des deckchecks avec Ivaar. Ce fut long, très long, de vérifier une énième Andromeda ou un NEH, les autres identités étant plus rafraîchissantes.

 

Les rondes s’enchaînent, le temps est au beau fixe, il fait même trop chaud et ensoleillé pour certains joueurs, faute de volets. Au fur et à mesure des parties se forme le top 8 qui clôturera cette longue journée. Promis, l’année prochaine on fait un top 16, histoire de ne pas tomber morts de fatigue.

 

Au bout de 6 rondes acharnées, on a enfin la liste des finalistes. On procède tout de même à la remise des prix pour les joueurs classés 9e à 58e, avec son lot de hauts faits (encore félicitations à Ysu pour l’unique victoire à la meule!), et de remerciements. On lit déjà la fatigue sur le visage des joueurs, mais la soirée n’est pas terminée! Après une pause méritée, on passe enfin au top en double élimination pour déterminer qui sera le grand vainqueur de ce National de Belgique!

 

Avec 5 joueurs sur 8 ayant un deck NEH pour 6 sur 8 ayant Andromeda, on perçoit bien le méta actuel : ça va être la course aux agendas! Le stress et l’épuisement font faire des erreurs à certains joueurs, ce qui ne pardonne pas : le jeu est devenu sérieux, il faut rester concentré! Petit à petit vont être éliminés nos valeureux Belges, qu’ils soient natifs ou résidents (encore bravo à Redvex, Mtgred, Maëlig, Adrian), face à la redoutable team BBQ et au non moins redoutable Wiegraf.

 

 

Après plus de 14h de jeu, la finale arrive enfin : Netdiver vs Wiegraf, les spectateurs se massent autour de la table. La partie verra s’affronter les deux archétypes du moment, chacun des joueurs essayant de voler/scorer au plus vite ses agendas. Après la combo tant redoutée « fast track – agenda – biotic » dès la San San retournée ou un astro posé, c’est Wiegraf qui remporte le titre, malgré l’acharnement de Netdiver!

 

 

C’est épuisés mais heureux d’avoir partagé ce moment que nous remettons au gagnant et à ses adversaires leurs lots bien mérités, avant de papoter un dernier moment autour d’un verre et de souhaiter bonne chance aux courageux participant à l’Euregio quelques heures plus tard.

 

Le temps du rangement est venu, on a les yeux qui piquent et qui nous demandent d’aller dormir, et c’est finalement à 2h du matin que je m’écroule sur mon lit, repensant encore à cette journée de fous qu’on a pu partager avec les meilleurs joueurs du meilleur jeu du monde! Je ne ferai pas ça tous les jours, mais je le referai sûrement l’année prochaine!

 

Merci à tous pour vos commentaires, ça fait super plaisir de voir qu’on a réussi ce challenge et qu’on a pu vous offrir un National de Belgique digne de ce nom! À très bientôt j’espère pour une nouvelle run au pays de la frite et de la bière ! :p

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

2 Réponses

  1. gnouff

    C’est dingue comme on a l’air super sérieux sur les photos en pleine partie 😉

    Merci pour l’orga au top, l’association netrunner + binouzes est presque idéale manque le BBQ pour se sentir comme à la maison 🙂

    On reviendra l’année prochaine, pour sûr !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.