Si ma life ne vous intéresse pas passer directement à l’etape « e », c’est juste 15 coups de scroll plus bas…

a) Introduction ou comment planter un décors.

Depuis le retour de ANR, mon nombre de participation à des tournois est de 3 (ce CDF inclus).

Ça fait un peut noob mais la réalité est parfois cruelle.

Si on compte le 1er netrunner, les parties entre potes et les parties online sur jinteki.net, ça monte pas mal le score.

Si on ajoute à ça l’expérience du jeu organisé via magic, je boxe dans la bonne catégorie.

Par compte si de manière générale on compte les parties de n’importe quel jeu de société bin, vous êtes tous des noobs.

J’ai commencé magic aux Beta et je n’ai lâché qu’après l’arrivée des arpenteurs. Le tout en bossant dans le milieu du jeu (Ostelen, Le Sanctuaire…).

J’ai été ludothécaire pendant 10 ans et maintenant je suis auteur, éditeur et distributeur de jeux de société (avec un joli As d’Or enfant 2015).

Bref, comme dirait Omar Sharif, le jeu, c’est mon dada (bien que ça marche mieux avec « le tiercé »)

b) Netrunner is back

Toujours convaincu que NR1 était le meilleur jeu de cartes de tous les temps, je ne pouvais qu’attendre ANR avec impatience. Très honnêtement j’ai été super déçu.

NR1 reste le meilleur jeu de cartes de tous les temps. ANR n’est que le 2ème meilleur…

Bref je joue à netrunner.

c) Les tournois de netrunner !

Après avoir éclusé les tournois de magic comme un geek pendant des années avec des perf plutôt pas degueux (plusieurs top 8 au CDF, une apparition dans le top 10 français au classement DCI…) je n’avais pas du tout, mais alors pas du tout envie de refaire du tournoi en mode semi pro.

Néanmoins, le 1er CDF de netrunner avait cette odeur de nostalgie avec des retrouvailles des anciens combattants de la vieille école (Manu Beltrando, Timbre, Croc…).

Un an plus tard, le Jeudon qui commence à se faire connaître parmi les joueurs de ANR et c’est la goutte d’eau. Neeeeeeed mon tournoi par an. Mais tel un militant AA, un seul, parce que sinon je devrais rendre mon badge. L’an dernier c’était IDF avec cerebral imaging et noise pour pas faire comme tout le monde…

d) CDF 2015

Bien préparé grâce à jinteki.net et très confiant dans mon deck Maxx, j’avais très envie de faire ce champ. Mais bouger seul jusqu’à Angers ne me tentait pas plus que ça. Donc c’est parti pour convaincre la dream team de m’accompagner, à savoir Thedarthfred aka Fred Vasseur et Akhenaton aka Karim Aouidad avec qui j’ai monté ma boite de jeux qui s’est un peu fait remarquer en gagnant un As d’Or cette année (grande année 2015, je trouve)

Bref, j’arrive à les convaincre sous condition de partir un jour plus tôt histoire de démarcher les boutiques de jeux sur le chemin… Un malade du boulot ce Karim je vous jure. Conclusion avec 2 RDV en poche je gagne le droit de participer au CDF (un grand merci à « Sortilèges » d’Angers et à « La boite à jeux » du Mans 🙂 )

Pour les decks, Maxx en runner, une évidence.

Pour le corpo, soit NEH FA parce que c’est le plus stable, que c’est rapide et que la peur du scorched suffit à ralentir les runner, soit un ovni parce que les ovni, c’est bien.

Au final Jinteki l’emporte parce que pour paraphraser un eminent philosophe :

« Qu’il y a-t-il de mieux dans la vie ? Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes »

De plus dans la série convainc tes amis, Fred et Karim montent aussi des decks biotech avec un fabuleux pari : qui tuera le plus de runner ?

Pour la petite histoire : Karim a été DQ parcequ’il s’est fait tué 2 fois en runner et ça c’est juste trop la honte. Au final je l’emporte brillamment parce que j’ai eu droit à un jour de plus que mes partenaires pour tuer des gens:)

e) Les rondes

Alors si j’avais une mémoire absolue, que je n’avais pas un flagrant manque de sommeil et que Yoda n’avait pas essayé de me saoulé avec son whisky lors du ¼ de finale, j’aurais probablement fait un truc bien propre et détaillé. Là j’ai juste été sauvé par le report en temps réél qui m’a permis de retrouver les noms de mes adversaires !

Au final je vais faire un truc parfois succin parfois moins. Parfois même totalement faux car les rondes s’embrouillent dans ma tête…Et puis parce que, au final, j’écris ce que je veux. Qui a dit que ce n’est pas un report fiction ?

1.Positron

Joueur très sympa qui a la bonne idée de jouer Jinteki RP et de se laisser maltraiter par Maxx comme c’était écrit dans la charte du tournoi.

Côté Jinteki, aucun souvenir. J’ai du perdre contre sa Kate… En tout cas je l’ai pas tué donc ça ne s’imprime pas du tout dans mon cerveau.

2.Zodd

Un joueur super cool qui run régulièrement en 3ème et/ou 4eme action et qui fini tout naturellement par mourir d’une overdose de dégâts dans sa face.

Côté Maxx, j’ai mis l’auto cruiser et j’ai plié la game. Pas franchement grand chose à dire si ce n’ai que cet adversaire plus que fair play m’a offert une carte Maxx alternate de sa création. Quand je vous dit qu’ils sont gentils les joueurs de netrunner.

3.Rabin

Gabriel Santiago… Alors comment vous dire… S’il y a une ID que j’avais envie de rencontrer avec mon Biotech c’est vraiment Santiago. Il a toujours tellement envie de venir chercher ses 2 crédits par tour que c’est un véritable appel au suicide.

Pour le coup. Tour 1 je thune et ice ma main. Il thune, pose sneakdoor, run par la poubelle, tombe sur de la merde, y retourne pour venir chercher son snare. Je flip ID. FATALITY. Ok kill tour 2 c’est pas mal:)

Maxx. Bin c’est Maxx, j’ai du le siphoner, wantoner faire des trucs pas sympa sympa et j’ai gagné.

Bon on va tout de suite gagner du temps, jour 1 je pilote Maxx sans reflechir et sans défaite en mangeant du NEH et du RP en boucle jusqu’à ma dernière ronde où je perds avec une main de départ (évidement après mulligan): Console, console (voyelle ?), Eater, Eater, prepaid. Et bien sur en me meulant religieusement toutes mes thunes à chaque tour pour piocher des trucs injouables…

A part ça, aucun souvenir des parties…

4.Rickard

Me semble qu’il y a une vidéo. Si je ne confond pas, ça doit être la game où je me suis le plus marré. Ce joueur a un véritable don pour trouver les pièges. Une sorte d’aimant. Il run la main, c’est toujours pour un shock ou un snare. Idem pour le RD. A tel point que lorsque j’ai trashé mon jackson j’ai remis shock dans mon deck en lui montrant. 1 ou 2 tours plus tard il saignait à nouveau du nez en le retrouvant:)

Je ne me souvient même plus comment ça s’est fini et qui a gagné, mais c’était bien marrant.

5.Vaos

Valencia… Rien, Rien, Pas grand chose, toujours rien. On est en bout de course. Il a quasiment plus de deck. Mes ice : crick sur archives, lotus et un truc sur RD, wormhole (sans le surfer) sur la main et lotus sur le remote avec des trucs dedans. Je le vois en mode panique avec son yog… Je me retrouve avec des thunes, un runner pauvre et en fin de vie et je me dit qu’il est temps pour moi de blinder mon fort de scoring au prochain tour pour placer un 5/3 d’autant que j’ai un caprice qui traine sur mon remote. Et la il clone son atman et run mon remote. Ah oui tien ! Y’a un autre truc dedans avec caprice. Oups. Qu’est-ce qui fout là ce vieux braintrust. Il a du être posé il y a 15 jours, 3 semaines environ… Bref, je perd le psi et la game… Well done Jim.

6.Grosnoob

Match filmé. On joue pour le top 16. Et là ça me fait penser aux gros event de poker quand tu arrives à la bulle et que tout ce que tu veux c’est éviter de prendre des risques (spéciale dédicace à Gabriel Nassif… Wesh Wesh poto!). Resultat un petit mush et un scoring de Future perfect plus tard lui mettent une pression pas possible ; Il commence à runner mais mes serveurs sont en beton (crick, lotus, wormhole face à yog). Je score un 3/2 puis le trick of light pour le finish. Rien a reprocher à ce joueur de talent qui a juste perdu par exces de prudence quand d’autres ont perdus par excès de confiance.

1ère et unique défaite de maxx jour 1:/ inutile de revenir dessus…

Un joueur que j’espérais retrouver jour 2 pour prendre ma revanche et parce qu’il a selon moi le bon spirit of the game…

Fin des matchs. Aller on se motive pour faire la soirée Edge et discuter avec des gens, se renseigner sur les listes de ses futurs adversaires (rien a voir avec du scooting:), jouer à Desesperate of Dice Town (mais vraiment desesperate pour le coup) et un jeu de cornichons rigolo…

Et on arrive jour 2 les amis…

f) Maintenant c’est pour de vrai.

1.Yoda

Mon rêve se réalise prendre la revanche sur 2 ans de frustration terrible puisque ce sale individu avait osé m’éjecter en ¼ du CDF à l’epoque. Invaincu day 1 avec son deck NBN, c’est sans la moindre hésitation que je propose qu’il prenne son deck NBN pour que je devienne officiellement sa nemesis.

Et là je me rencontre que ma mémoire à long terme fonctionne mais juste avec une limite de 1 jour. Les gars ! Je me souvient un peu de ma partie ! Je n’ai donc plus que quelques heures pour écrire ce report avant le reboot… A moins que ca ne soit le whisky offert par Yoda avant la manche qui ai des effets secondaires…

En tout cas, je me reveille a un moment avec un corroder et un eater sur table un siphon en main une glace devant wraparound sur le HQ. En face et masse credits à pomper qui m’appellent, qui m’appellent… Ni une ni 2, je siphonne pour me voir rezzer un data raven. On est tour beaucoup trop pour penser qu’il n’a pas de quoi me faire des misères en main. Qu’à ce la ne tienne je siphonne quand même puis passe mes 3 actions restantes à detagguer.

Tour suivant je vamp, detagg et pose joshua.

Oui je sais ça vend pas du rêve. Mais j’ai un plan !

Tour suivant je prends le tag de joshua (non mais. C’est quand je veux les tags) et wanton sa face.

A partir de là j’ai entre 1 et 2 millions de tags et je passe en mode keyhole.

Tour suivant il me rez un pop-up sur son RD mais moi, trop malin comme un singe je joue parasite sur son pop up et eviter de le sponsoriser. Lorsque soudain une petite voix de champion du vice me demande innocemment : « Et tu trash quel programme pour poser parasite ? » Le temps se met à ralentir façon film de John Woo. Je mets enfin mon cerveau sur la position « ON ». En 1 fraction de seconde mon cerveau analyse toutes mes possibilités : implorer mon adversaire de revenir en arrière (je sais qu’il acceptera) mais perdre aux yeux du monde toute fierté, Feindre un évanouissement et reprendre discrètement le parasite, prétexter que son vieil alcool était frelater mais m’a fait jouer une carte que je n’avais même pas l’intention de mettre dans mon deck à l’origine ou enfin accepter ma connerie et bousiller un de mes joli programme.

Vous vous en doutez la dernière solution a été celle retenue par votre serviteur. Ego démesuré oblige.

Maintenant quel programme. Sans corroder j’abandonne sa main et lui laisse la possibilité de revenir , sans Eater il risque d’icer son RD au prochain tour et c’est le drame. Conclusion bye bye Keyhole. Évidement à ce moment il reste moins de 10 cartes dans mon deck, LARLA est au cimetière avec 5 des regrowth et les 2 retrival run.

Heureusement wanton avait bien fait son taf et un run archive me permet de scorer les points qu’il me faut. GG moi.

Petite parenthèse: si vous jouer contre moi et que vous voulez revenir en arrière, je vous laisserais très probablement faire même si ça vous fait gagner la game. Par contre, assumez votre erreur, vous gagnerez mon respect. Fin de la parenthèse.

2.Rabin

Le retour de Santiago. J’ose à peine raconter le match. Disons pour ne pas être méchant qu’il a tenu un tour de plus qu’à notre première rencontre (oui oui, ça fait tour 2) mais qu’il a malencontreusement marché sur un clou rouillé et s’est fait flatline pour le « now world most famous id ability

3.Kinder

NBN contre Maxx. Moi en God Mode trop confiant. Un deck qui sort à l’envers plus tard je me fais train train la mouille.

Welcome to the looser braquet !

4.Gnouf

flashback de la veille au soir. Tient c’est rigolo y’a un gars dans le top 8 qui joue une ID différente des autres. 6095. Qu’est-ce que c’est que ça 6095 ? Leela ! Bin il faut juste que je l’esquive c’est tout, sinon c’est un peut comme si il avait un bye.

Retour à la réalité : Avec un peu de chatte je vais jouer runner et lui corpo… Ok, donc quelqu’un doit être en train de planter des aiguilles dans une poupée à mon effigie puisque 3 secondes plus tard je suis en train de mélanger mon deck biotech en cherchant quel Jedi Mind Trick j’allais bien pouvoir utiliser pour me sortir de ce bousin…

J’ai mush mush en main de depart avec cerebral. Et là je me dit que c’est le meilleur moment pour tenter l’intox de la mort. Je mush mon cerebral et gagne 1 thune pour éviter de poser ice qui remonterait sur le pouvoir de Leela si j’avais mushé un agenda (ce que j’aurais fait si j’avais eu la chance d’en avoir un en main de depart). Il run RD sans trouver d’agenda (ouf) et bouibouite mais ne vient pas sur mon vil piège. Damned.

Heureusement son inexpérience face à Biotech lui fait commettre l’erreur de runner en click 3 avec 3 cartes en main. Rencontrer un snare. (Salut!) et crever comme un con après avoir piocher une carte en click 4…

5.Zoondo

A mais je connais bien Zoondo, j’y ai même joué à l’epoque. En fait j’en ai même dans mon garage qui trainent… Pour en savoir plus :

http://matagot.com/spip.php?page=pageproduitlivres&id_article=18&produit=9

Je joue Maxx, il joue NEH qui fait pas mal, donc je fous la pression d’entrée. Elle ne retombe jamais vraiment puisqu’à chaque fois qu’il arrive à 5 crédit un siphon apparaît comme par magie sur la table Missplay de sa part qui clos la game : il a 3 credits. Je pète sa glace sur sa main. Tour suivant, plutôt que de cliquer 3 fois et de pouvoir rezzer un sansan qui glande dans un remote, il préfère poser tolbooth sur sa main. Jamais plus il n’a atteint les 6 crédits.

J’imagine que vous connaissez tous Zoondo donc je ne vais pas vous dire à quel point je l’ai trouvé sympathique. Cela dit, c’est le seul à m’avoir dit qu’il pensais depuis la veille que j’avais une bonne tête de vainqueur. Comprend qui peut ^^

6.Kinder

Le match retour. Cette fois il joue runner avec son Whizzard sauce shaper. En voilà un qui a pris le temps de faire ses devoirs de la veille. Il est donc arrivé en toute connaissance de cause avec le mépris total et justifié (sic) des gens qui connaissent le deck et n’ont pas l’intention de laisser de fenêtre de kill. J’en hésite même à prendre Le Reservoir pour la 1ère fois du tournoi. Mais non ! La Brasserie vaincra !

Je tente tout de même le mushin no shin tour 2. Ca sera le seul coup critique de la partie avant le dernier tour. Il prend le risque de ne pas runner… A raison puisque mon cerebral décorera la table jusqu’à la fin. Bref une partie qui dure, qui dure. Par chance mes agendas décident de copuler au fond de mon deck et tous ses runs (click 1 voir 2) échouent. A une dizaine de minutes de la fin du temps réglementaires, nous sommes à 2/2 et on m’explique que si on reste à égalité à la fin du time, Kinder gagne pour d’obscures raisons du style les arbitres c’est tous des gros pourris qui n’aime pas les chauves. Conclusion, il va falloir que je remue un peu mon corps.

Bref il reste 3 minutes, je score en loosdé un philotic. (Bim 1 net) et attend patiemment la fin du time. Pas très glorieux mais c’est le life. Ceci etant mon adversaire tente tout de même le fameux glory run sur mon RD pour un accès à 2 cartes. RD protégé comme il se doit par Nebula, Wormhole et je ne sais plus quelle horreur entre les 2. C’est donc en s’arrachant pour faire du David recursif que mon adversaire perce mon si joli fort pour s’incliner par 2 fois face à une caprice entraînée par 2 jours de psyfoumis intenses… Je fini donc avec 2 credits sur table et une victoire un peu extrême.

Pour l’histoire, qu’y avait-il au dessus du RD ? Juste 2 Futur Perfect…

7.Calimsha

NBN FA avec des grosses glaces et Kate tunnée a donf.

Pas des match-up rigolos. Autant je suis plutôt confiant avec mon Maxx autant plus le temps passe et puis l’inconnue que représente mon deck corpo perd son côté surprise.

Je m’installe et sens mon adversaire en mode venert. Un peu comme hulk mais avec un « ne » dedans. Et là j’apprend qu’il s’est mangé un game loss pour scouting après plusieurs warning. Résultat mon biotech vient de battre sa kate par KO technique.

Pif Pouf. Débat HS, plein de thread sur le forum de R4G… Go pour le match retour !

Maxx vs NEH

je garde une bonne main avec liberated account, corroder (souvent déterminant dans le match up), retrieval run, eater et une random card. Je commence par meuler keyhole alors que son RD est grand ouvert. Reflection phase. Est-ce que je retrival keyhole tour 1 et commence les hostilités au risque de me retrouver à poil de thunes pour cause de liberated ca coute 6 pinpin ? Dans les teste c’est juste le move à pas faire. Donc j’opte pour le mode moins aggro et pose liberated.

2 tours plus tard, Il a une ice sur RD. J’ai perdu beaucoup de sous à casser du jackson alors que lui nage dans le pognon. Je ramene keyhole et il me rez Eli devant ses 2 principaux.

La misère. Tu peux pas me poser wraparound, quandary ou pop-up comme tout le monde ?

J’hesite longtemps à poser parasite sur eli. En main il me reste corroder et crescensus. 2 fondamentaux contre son deck NBN avec des gros steaks. Je decide d’attendre mon heure et ça aura été mon erreur.

La partie s’encroûte de mon côté. Mes quelques runs sur RD se soldent pas des trucs moisis aux archives. Il score un astro au biotic mais se vide pas mal en money.

Je clique beaucoup pour du crédit car tous mes siphons se soldent par un rez de sansan et/ou de tolbooth (derez par 2 fois, merci crescensus). Lui est sous Daily Business Show et me cale systématiquement une carte à thune par tour. (Je le soupçonne d’avoir stacké son deck pour optimiser ses DBS d’ailleurs:) JUDGE!!!!). Je crise de mettre aussi longtemps trouver l’économie nécessaire pour casser son DBS

Mais cette guerre sur le HQ que je perds m’empêche tout bonnement d’attaquer le RD.

Pendant ce temps il score doucement ses astros.

A la fin de mon deck je dois faire LARLA alors que j’ai mes 2 wanton en main. La misère ! Mais j’ai trop besoin de remonter mes thunes.

Peu de temps après je dois m’incliner devant ses agendas si facile à scorer…

BULLSHIT, j’ai juste kické Yoda pour prendre sa place de Vice.

MAIS! Nouveau Rebondissement !

_« Le Calimsha n’est pas français et se fait carotte son billet d’avion.

_Ah ?

_Donc il est pour toi Ganelon!

_Ah ?

_Lapin compris ?

_Donc je suis champion de France ?

_Non !

_Mais champion français si tu veux ? »

_Ah ? Ok alors, j’accepte de représenter ce si beau pays qui malheureusement ne donne pas systématiquement la nationalité française à un belge venu voler les billet d’avions des français !

Non mais !

Tout est bien qui fini bien

g) Conclusion

  • J’ai passé un super week-end.
  • Perso je me suis amusé à chacun de mes matchs.
  • J’ai ri, j’ai bu, j’ai terrorisé, j’ai pas mal gagné jusqu’à ce que Maxx ai ses ragnagnas (c’est pas marrant quand ca arrive) .
  • J »ai vu Karim dans son side event se faire scorer un Government Takeover (oui oui l’agenda 9/6) avant de se faire flatliner 7 ou 8 tours plus tard !!!!
  • L’orga au poil, les arbitres qui font bien leur taf !
  • Il a fait beau (et chaud)
  • La bouteille d’eau était à 20 centimes !
  • Je ne suis pas sacré champion de France grâce à un DQ. Franchement ça m’aurait fait chier ! FORCE ET HONNEUR !
  • Message à caractère publicitaire : Achetez « La Chasse aux Gigamons », c’est quand même le jeux de l’année 2015 catégorie enfant, et c’est moi qui l’ai fait !
  • Non rien, vous pouvez relire la ligne du dessus.

h) Toujours finir par le H

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. Shindo

    Comme disait ma mère grand :

    Plutôt se couper la couille droite que de s’abaisser à demander un roll back.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.